GLOSSAIRE DE BTP DURABLE

L’utilisation de béton cellulaire représente un choix économique mais aussi éthique. Sa composition permet de travailler un matériau plus léger et efficace, tandis que ses grandes capacités isolantes représentent un grand pas en avant pour le secteur du BTP durable.

AGENT MOUSSANT

Agent producteur de mousse pour obtenir du béton cellulaire Pour plus d’informations, consulter la fiche

BASSE DENSITÉ

C’est la technologie développée par Isoltech pour produire du béton cellulaire ayant une densité comprise entre 100 et 200 kg/m3, en garantissant un pouvoir isolant élevé.

Ciment

Liant hydraulique artificiel qui se transforme en isolant thermique avec sa structure cellulaire.

BÉTON CELLULAIRE

Mortier de ciment qui contient de minuscules bulles d’air, introduit sous forme de mousse. Pour en savoir plus, allez à la section

BÉTON CELLULAIRE AUTOCLAVÉ

Béton cellulaire composé de sable siliceux très fin et de béton avec d’autres composants pour se terminer avec le traitement à l’autoclave.

BÉTON CELLULAIRE NON AUTOCLAVÉ

C’est un système de construction complet et écologique qui ne nécessite ni fours ni autoclaves. Il utilise très peu d’énergie pour produire du béton cellulaire et nécessite des ressources naturelles très limitées. C’est une solution de construction qui réduit considérablement les coûts de production et, grâce à sa simplicité, elle est très intéressante pour les Pays émergents.

DENSITÉ HUMIDE

On définit de “densité humide” le poids d’un mélange de béton cellulaire à l’état frais avant son coulage en place. Sa valeur, exprimée en kg/m3, est la somme de ciment, d’eau nécessaire pour le malaxage et le coulage en place, de l’inerte éventuel et du poids de la mousse introduite.

DENSITÉ SÈCHE

On définit de “densité sèche” le poids d’un mélange de béton cellulaire quand l’eau de mélange en excès dans l’eau d’hydratation s’est évaporée.

COULAGE EN PLACE 

Applications du béton cellulaire. Il est considéré aujourd’hui encore comme un véritable système de construction qui permet de réaliser des structures verticales à haute isolation thermique. Pour en savoir plus, allez à la section

ISOLATION PAR LE PLANCHER

Réduction de la pression de l’onde sonore obtenue grâce au béton cellulaire.

ISOLATION SONORE

Le béton cellulaire, à travers sa masse et sa surface poreuse, affaiblit la propagation de l’onde sonore et garantit une isolation exceptionnelle, tant en ce qui concerne l’onde passante que la réfraction sonore.

ISOLATION THERMIQUE

Le béton cellulaire empêche la conduction de la chaleur, grâce au faible coefficient de transmission de la chaleur.

CHAPE MONO-COUCHE

Chape composée d’une seule couche de béton cellulaire avec du sable de densité moyenne. Pour en savoir plus, allez à la section…

CHAPE DOUBLE COUCHE

ouche de support des planchers, composée de 2 couches : sous-fondation en béton cellulaire et chape fluide auto-stabilisatrice en sable et ciment. Pour en savoir plus, allez à la section

PENTES DE TERRASSE

Couche de support des planchers, réalisée en béton cellulaire. Pour en savoir plus, allez à la section

REMPLISSAGES

Volume moussant léger et économique obtenu avec du béton cellulaire.

MOUSSE

Produit obtenu avec un agent moussant en solution aqueuse avec de l’air comprimé, indispensable pour produire du béton cellulaire.

AFFAIBLISSEMENT ACOUSTIQUE

Réduction de la pression de l’onde sonore obtenue grâce au béton cellulaire.

SOUS-FONDATION ALLÉGÉE

Ensemble de couches entre le plancher et le revêtement où, selon la fonction de l’épaisseur, peut être mono-couche ou double couche.