LE BÉTON CELLULAIRE

DEPUIS 40 ANS, LE BÉTON CELLULAIRE ET LA TECHNOLOGIE POUR LE PRODUIRE REPRÉSENTENT LE CŒUR DE L’ACTIVITÉ D’ISOLTECH.

LE BÉTON CELLULAIRE

Utilisé depuis 1951 aux États-Unis et quelques années plus tard en Europe, le béton cellulaire est un béton fluide et léger qui contient des particules d’air uniformément distribuées dans le mélange sous forme de mousse produite par un agent moussant. L’introduction dans la matrice de ciment de micro-bulles d’air confère au produit final de grandes capacités d’isolation thermique et sonore. La mousse, mélangée à l’eau, le ciment et le sable dans des proportions testées et de différentes qualités, permet une vaste gamme d’applications : des sous-fondations de planchers aux revêtements de route et aux pentes de terrasses, en passant par les blocs non autoclavés et d’autres types de différentes mesures et densités.

COMMENT OBTIENT-ON LE BÉTON CELLULAIRE ?

Le béton cellulaire consiste dans une préparation d’eau, de ciment, éventuellement de sable et d’une mousse spéciale. Cette mousse isolante particulière, constituée de micro-bulles d’air, se fixe au mortier de ciment en donnant ainsi un matériau extrêmement isolant, léger et bon marché. Le béton cellulaire n’exige pas de systèmes de production coûteux et énergivores comme des fours ou des autoclaves.

Le béton cellulaire, dont la tradition est reconnue, reste d’actualité en raison car ses multiples propriétés font de lui un matériau parfait pour se conformer aux réglementations et aux nouvelles tendances de construction dans le bâtiment, qui prévoient l’essor des économies d’énergie, de la durabilité environnementale, de l’utilisation d’énergies renouvelables et de matériaux naturels.

LES APPLICATIONS DU BÉTON CELLULAIRE

Grâce à ses particularités techniques, le Béton cellulaire offre ductilité et de multiples possibilités d’utilisation.

Coulé en place:
avec différentes densités en fonction des besoins, on l’utilise comme base de revêtement de sol, dans des constructions civiles et industrielles, parkings, pistes d’aéroports, fondations, sous-fondations de planchers, pentes de terrasses ou remplissages de cavités naturelles et de structures, coulé en place;

Préfabriqué:
on peut aussi l’utiliser sous forme de différents types de blocs (cloison, remplissage et sismique) et de différents types de structures préfabriquées;

Questions fréquentes

Termes et informations utiles pour comprendre le béton cellulaire